Faux bois : Ebene de Macassar.

Imitation de bois :

L’Ebène de Macassar, une des stars des années 30.

Par Joelle Godefroid
Professeur

appartement années 30

Pourquoi enseigner le faux bois en 2014?
Chaque peintre décorateur suit un chemin différent, le hasard, les rencontres et les préférences peuvent le mener vers telle ou telle spécialité. Les possibilités sont si vastes et toutes intéressantes.
J’avais entendu dans les années 80 : « le faux bois est vieillot et démodé », et pourtant, depuis 25 ans, je n’ai cessé d’en réaliser dans des appartements parisiens jusque dans  des sites ou châteaux classés. Quant à mes cours d’imitation des bois, contre toute attente, ils ont soulevé chaque fois beaucoup d’enthousiasme : on aime le faux bois, ses dessins, ses couleurs et ses reflets, aujourd’hui plus que jamais.

Lire le reste de cet article »

Guide Gallimard des métiers d’art de Paris

Guide Gallimard des métiers d’art de Paris

Depuis presque vingt ans Joëlle Godefroid et Bernard
Barbier associent leurs talents, dans un commun amour
de la belle ouvrage.

Lire le reste de cet article »

Meilleure Ouvrier de France: article paru en septembre 2013

Guide de métiers d'art du Val d'oise

Article pour le guide de métiers d'art du Val d'Oise

faux bois acajou : Imitation d’une ronce

Faux bois :

Imiter une ronce d’acajou, entre technique et précision

Les peintures imitant les ronces d’acajou requièrent savoir-faire, technique et maîtrise parfaite des couleurs.
L’important, respecter les caractéristiques du bois.

Paru dans la revue l’Entrepreneur – 219 – mars 2007

Téléchargez ici l’article au format pdf

« Mes Leçons d’Atelier en DVD : fausses matières et effets décoratifs » livre et dvd

“Mes Leçons D’Atelier en DVD

« Mes leçons d’atelier : effets décoratifs »

 La suite de notre premier ouvrage paru chez Fleurus,
peut être commandé sur

www.AMAZON.fr : cliquez ici

Voici les liens permettant d’accéder aux vidéos de promotion de notre ouvrage :

Lire le reste de cet article »

« Les effets décoratifs », paru en septembre 2008

les effets decoratifs, dorures peintures et patines

« Les effets décoratifs; dorures, peintures et patines »
de Joëlle Godefroid et Bernard Barbier (éditions Fleurus), est paru en Septembre 2008.

C’est un guide complet à l’usage des débutants pour connaitre le B A BA de la peinture décorative, des bons usages et trucs de métiers. On peut y apprendre, décrit pas à pas avec rigueur et précision comment décorer des meubles et objets avec une quinzaine de fausses matières classiques et à la mode: du cuir, parchemin, écaille, ou imitation de marqueteries de bois, de marbres, des pochoirs, aux effets de dorures, vraies et fausses.

Lire le reste de cet article »

Composer un décor peint avec des fausses moulures

Paru dans le Manuel général de la peinture et de la décoration, février 2008

Composer un décor peint avec fausses moulures
Téléchargez ici l’article au format pdf

Composer un décor peint avec des fausses moulures, téchnique acrylique

par J. Godefroid, professeur à l’Ecole d’Art Mural de Versailles

Lire le reste de cet article »

Développer sa propre ligne d’enduits décoratifs

enduit1Article du manuel général de la Peinture et de la Décoration
Mai 2008 – N°619 – Page 21

Dans les enseignes spécialisées, les enduits décoratifs prêts à l’emploi sont désormais très variés et attrayants, mais leur mise en œuvre standardisée laisse peu de marge à la créativité personnelle.
Les travaux présentés sont le fruit de recherches en atelier. Ils ne nécessitent que des matériaux de bâtiment courants (que l’on trouve chez n’importe quel fournisseur) et peu onéreux ; ce qui rend ces enduits très compétitifs, mais surtout plus originaux.

Lire le reste de cet article »

Peintre-décorateur, faux marbre, faux bois

Article Maison et jardin

Peintre décorateur : trompe l’œil, faux bois, faux marbre, patines,  ornementations, meubles peints, grisailles, faux ciels…

Vous voulez faire réaliser une décoration haut de gamme pour votre appartement, votre local commercial, votre hôtel particulier ou votre résidence secondaire ?

Découvrez les réalisations et les possibilités que vous apportent un peintre décorateur : faux bois, faux marbre, ornementation et meubles peints permettent de créer des ambiances qu’il serait bien difficile de réaliser en raison du caractère unique (et onéreux) des matériaux et/ou de l’usure du temps, de reconstituer un décor abimé, voire disparu, en partie ou totalement.

Lire le reste de cet article »

Créér et personnaliser ses propres décors de patines

vestibule-de-style-pompeien.jpg Créer et personnaliser ses propres décors de patines :
Article paru dans le manuel général de la PEINTURE et de la DECORATION, Février 2009 N° 625 par Bernard Barbier, professeur à l’Ecole d’art Mural de Versailles.
> Téléchargez ici cet article en pdf

Lire le reste de cet article »

Composer un décor peint avec fausses moulures, technique acrylique

photo 1Article du manuel général de la Peinture et de la Décoration
Janvier – Février 2008 – N°616 – Page 19

Introduction

La fausse moulure est l’imitation peinte des reliefs des moulures, par les filets secs ou dégradés, technique venue de l’antiquité. Les liants de la peinture (pigments) ont suivi les modes des différentes époques et pays ; autrefois, chaux, caséine, cire, vernis, puis huile, enfin acrylique, etc… De même les rendus, de la suggestion à l’hyperréalisme, ont suivi l’histoire de la peinture. Il existe d’innombrables dessins de profils*, combinant des parties plates, convexes ou concaves, ornées ou non. Cependant, l’étude et la connaissance des 3 ou 4 profils les plus courants donnent les bases pour en composer de plus complexes.

Lire le reste de cet article »

L’Art du Faux Marbre

L’art du Faux Marbre L’Art du Faux Marbre, de Pierre LEFUMAT, éditions VIAL. www.editionsvial.com

Il faut remercier les éditions VIAL pour avoir rendu justice à la compétence de ce Maitre de l’Art de l’imitation des marbres qu’est M. Lefumat. Je tiens aussi à leur exprimer notre profonde gratitude aussi pour faire connaitre et reconnaitre ce beau métier qui est le nôtre en diffusant des œuvres de grande valeur. On ne pouvait aussi trouver meilleur titre que celui de ce livre qui pourra permettre d’appréhender jusqu’à quel degré de qualité la passion de cet ART peut mener.

Nous tenons à exprimer notre profond respect et estime à M. Lefumat, qui à l’âge où l’on devrait aspirer à quelque repos mérité,  a ménagé si  peu ses efforts généreux, pour transmettre comme il l’a toujours fait et partager avec tous. Son enthousiasme dans l’enseignement des faux marbres était vraiment communicatif, ses compétences sont source d’inspiration et d’aspiration à devenir meilleur.

Au Japon, grâce à mon mari, j’ai eu l’honneur de rencontrer de grands maitres d’arts martiaux. Ils ont en commun, au delà de la maitrise supérieure de leur art,  une grande valeur humaine, la modestie et la sagesse acquise à la longue expérience des difficultés et combats intérieurs surmontés avec succès.  Il est bien regrettable que la France, au contraire du Japon, n’ait pas reconnu les métiers d’art qui font sa gloire, en M. Pierre Lefumat, par un titre honorifique semblable au « trésor national vivant », lequel j’en suis sûre, aurait été  bien mérité, pour services rendus à son pays et ses pairs.

Très sincèrement,       Joelle Godefroid-Tsukada

M. Lefumat reste et restera pour nous Président d’Honneur de l’ Ecole d’Art Mural de Versailles.