DECOR PEINT de FAUX MARBRE, ORNEMENTATIONS, PATINES et FAUSSES MOULURES

Décor du grand hall d'un château du centre de la France, de style palladien.  Décors peints, de style Renaissance, conçus et réalisés pour le grand hall, le grand escalier et la galerie à l'italienne : composition en trompe l’œil, de patines, fausses moulures, faux marbre  et ornementations. ♦♦♦ Le palladianisme est un style architectural originaire de Vénétie lancé par l'architecte italien Andrea Palladio à l'époque de la Renaissance ; il s'applique également aux édifices s'en inspirant au milieu du XVIIe siècle. Un renouveau a lieu à partir du XVIIIe siècle ; on emploiera…Lire la suite…

FAUX BOIS, FAUX MARBRE et FAUSSES MOULURES

 Salon de réception dans un château classé de la Renaissance française. Réalisation de deux portes en faux bois et de fausses moulures, acajou et citronnier, dans un magnifique décor en trompe l’œil ancien de faux marbres et de grisailles représentant Apollon et les Muses. Pierre-François Battisti : direction, restitution de certains décors en faux marbre, réalisation des fausses moulures. Le peintre décorateur travaille avec les architectes, architectes d’intérieur, décorateurs et tous les métiers du bâtiment pour assurer la bonne marche des chantiers de décor. En effet, la peinture décorative nécessite une préparation des…Lire la suite…

DECORS PEINTS, PATINES ET FAUSSES MOULURES

Travail de patines Dans une villa de St Tropez : création d'un décor de patines, avec sur la cimaise, motif en frise et fausses moulures  (quatre premières photos). Sur les boiseries d' un appartement parisien : décor de patines avec filets. Dans un vestibule d' un appartement parisien : décor de style Pompéien. Dans une chambre d' un appartement parisien : décor en trompe l’œil de draperies.Lire la suite…

Le décor, au temps des pharaons.

Dès l’Antiquité*, l'imitation a pris place dans le répertoire décoratif; le décor en trompe l'oeil de faux bois, faux marbre ou fausses moulures a traversé les siècles et demeure un grand classique de la peinture décorative. Extrait de l'excellent : "La vie au temps des pharaons" de Léonard Cottrel (ed. Horay) [Les égyptiens connaissaient] "...tout aussi bien que nous les constructeurs de pacotille et les fabricants de camelote. Certains truquaient les assemblages à mortaise et tenon ; le tenon ne pénétrait que superficiellement dans le bois, et sur côté opposé, on incrustait une…Lire la suite…