Le décor, au temps des pharaons.

Dès l’Antiquité*, l'imitation a pris place dans le répertoire décoratif; le décor en trompe l'oeil de faux bois, faux marbre ou fausses moulures a traversé les siècles et demeure un grand classique de la peinture décorative. Extrait de l'excellent : "La vie au temps des pharaons" de Léonard Cottrel (ed. Horay) [Les égyptiens connaissaient] "...tout aussi bien que nous les constructeurs de pacotille et les fabricants de camelote. Certains truquaient les assemblages à mortaise et tenon ; le tenon ne pénétrait que superficiellement dans le bois, et sur côté opposé, on incrustait une…Lire la suite…

L’Ecole d’art mural de Versailles

La transmission d’un savoir ancestral article du livre " les Yvelinnes" Au cours des siècles, le célèbre Château a attiré à Versailles des générations d’artistes et d’artisans parmi les meilleurs, voire les plus illustres. Puis se sont installées les écoles de paysagisme, architecture, beaux-arts, art fl oral ou encore de musique, etc. Il ne manquait, dans ce haut lieu des arts renommé dans le monde entier, qu’une école spécialisée dans l’apprentissage au métier de peintre en décor. Ce vide est aujourd’hui comblé par l’Ecole d’Art Mural de Versailles. 88Lire la suite…

ORNEMENTATION

Atelier de peinture décorative Imitation de grotesque du Cabinet Colbert de Villacerf. Les boiseries furent remontées au Musée Carnavalet en 1914. Peintes vers 1650, elles comptent parmi les décors peints en trompe l'oeil conservés les plus spectaculaires du milieu  du XVIIe siècle.Lire la suite…