Décor peint très chic sur un meuble élegant

Sur un meuble vaisselier de la salle à manger de la décoratrice Elisabeth Taylor,
décor réalisé sur mesure, de rehauts de dorés sur un fond anthracite, créant un effet saisissant d’exotisme suranné.

L’armoire d’Uzès, l’art du meuble peint en Provence

La terminologie : armoire ”d’Uzès” demeure sans réelle justification, même si l’on considère que la petite ville d’Uzès élevée au XIVe siècle devient au XVIème siècle le premier Duché de France. Les origines de l’armoire dite d’Uzès restent encore un mystère. De nombreuses hypothèses ont été avancées pour expliquer les décors italiens et les ornements qui rappellent le style de Bérain, très en vogue sous Louis XIV.

L’armoire dite « d’Uzès » est un armoire provençale de taille modeste qui remonte à la fin du XVIIe siècle, elle a été fabriqué à Uzes mais on la retrouve aussi dans la région d’Ales. De petites proportions, elles sont fabriquées en tilleul, en sapin ou chataignier, pour être peintes de décors polychromes.

Armoire d’Uzes

Décorées par les artisans italiens qui introduisent la mode du meuble peint, l’armoire d’Uzes servait souvent comme armoire de mariage pour ranger le trousseau de la mariée. D’architecture toujours très simple avec des portes plates; les filets et frises peints étaient destinés à pallier l’absence de moulures. Elle n’a guère varié jusqu’au XIXe siècle à part la traverse du bas et la corniche plus ouvragées.

Les décors les plus anciens sont très sobres : couronne, chiffre, ruban et palmes sur un fond noir ou vert très sombre, certains éléments sont dorés. Au fil du temps les décors sont plus riches, les armoires d’Uzès s’épanouissent dans une gamme de couleurs plus variées : différents verts, turquoise, gris, bleu, bleu gris, rouge et même ivoire.

Elle est décorée de monogrammes, couronnes comtales, portraits des futurs époux, de paysages, des éléments d’architecture, agrémentée de bouquet fleurie, de rinceaux, ruban, ange et grotesques.

On peut en admirer dans les musées du vieux Nîmes, du vieil Aix en Provence, d’Uzès, à la Villa Provençale de Marseille. Arts décoratifs sur Proantic.