Décor inspiré de l’ART DÉCO

Dans un studio revisitant les années 30, réalisation d’Ebene de Macassar sur l’ensemble des portes des placards de cuisine de la salle à manger et du salon, ainsi que sur le meuble vaisselier.

 LE STYLE ART DECO :
(extrait)

Le style Art déco naît en réaction à l’Art Nouveau. Ses prémices trouvent leurs sources un peu avant la Première Guerre Mondiale. Toutefois, c’est à partir de 1920 qu’il se généralise.

Du point de vue artistique, le mobilier Art déco prend le contrepied de l’Art Nouveau et abandonne le végétal au profit de la géométrie ; la symétrie, les formes épurées et les lignes droites se substituent à l’asymétrie, les volutes et les motifs chargés du style 1900.  Il est accompagné du Cubisme, en peinture, et aussi influencé parfois par l’Art africain, alors très en vogue.

Contrairement aux lignes de l’Art nouveau, celles de l’Art déco n’ont plus aucune liberté. Les lignes caractéristiques du style 1925 reviennent à un ordre classique, rigoureux, symétrique et droit. Elles s’agencent de manière géométrique. Même les quelques motifs floraux sont simplifiés et s’illustrent grâce à de simples lignes.

Les essences de bois de l’Art déco

Le mobilier Art déco valorise des essences de bois précieux pour leur confection et leur décoration. Le placage et la marqueterie sont omniprésents sur les meubles. Il se réalisent à base d’ébène de Madagascar ou Macassar, de palmier, d’amarante de Guyane, de palissandre, de bois de rose, de thuya, de citronnier et d’acajou de Cuba. Les surfaces planes, quant à elles, se recouvrent souvent de loupes ou de racines, offrant des motifs particuliers.

Les grands ensembles Art déco

Le style Art déco se traduit dans de nombreuses strates de la société, tant en architecture qu’en joaillerie, que dans la mode, l’orphèvrerie ou l’ameublement. C’est le premier style qui est à ce point adopté mondialement, en architecture comme en arts décoratifs. Et partout dans le monde, même si elle n’a pas été uniforme, son influence considérable s’identifie aisément.

Le mobilier Art déco, quant à lui, se caractérise aussi par la popularisation de la vente de grands ensembles.  Si à l’époque de l’Art nouveau, ses arts dispendieux n’étaient accessibles qu’à une élite, à partir des années 1920, les grands magasins tels que le Printemps, le Bon Marché ou les Galeries Lafayette, comme d’autres marchands, offrent à la vente des ensembles de mobilier Art déco et des objets décoratifs pour la classe moyenne. Ainsi, de petites séries de meubles comme des salles-à-mangers, des salons ou des chambres-à-couchers sont produites à plus grande échelle.