Restauration d’un décor peint sur le plateau d’une console Néoclassique

Sur le plateau en plâtre de cette belle console Néoclassique, restauration respectueuse des motifs sur les nombreuses cassures – dues à une manipulation malheureuse – ayant endommagé le décor peint de tons anthracite et ocre rouge : Sur une patines blanc cassée, une grande frise en pourtour et au centre, trois personnages dans un cadre avec double filets.

Sur le décor peint antique

La peinture romaine est l’une des écoles picturales qui ont le mieux échappé à la perte généralisée de la peinture antique. Les Romains ont assimilé en grande partie la peinture de la Grèce antique en imitant les modèles et les techniques et en créant d’innombrables copies dont certaines nous permettent d’approcher la compréhension des originaux.

La connaissance de la peinture romaine est essentiellement due aux conditions uniques de préservation des cités vésuviennes de Pompéi, Herculanum, Stabies et Oplontis, où ont été retrouvées de nombreuses peintures, principalement des fresques murales. Les peintures pompéiennes sont datées entre le IIe siècle av. J.-C. et la date de l’éruption en 79.

Un autre grand réservoir de peinture romaine est constitué par les portraits sur bois des momies du Fayoum en Égypte, datés entre la fin du Ier siècle av. J.-C. et la moitié du IIIe siècle.

Mais Rome elle-même a conservé quelques spécimens remarquables de peintures, souvent semblables aux réalisations pompéiennes mais d’une époque antérieure, confirmant par là l’élaboration des modèles dans la capitale avant leur propagation dans les provinces.

La restauration de meuble peint ancien est une des spécialités  de notre atelier.